Retour sur l’Université d’été des fédérations de l’Ouest

Communiqué de Corentin Vinet, délégué départemental de la fédération UDI jeunes des Côtes d’Armor, organisatrice de l’Université d’été dans l’Ouest

30-31 juillet, en plein été. Voici donc les dates choisies pour la 1ère Université d’été des Jeunes UDI de l’Ouest, à Dinan, en présence des différentes fédérations de Bretagne et de Pays de la Loire. Instants privilégiés en raison de l’absence d’élections, propices à la mise en avant du fond plutôt que de la forme, de l’utile plutôt que de l’électoralisme. Cette Université d’été a été l’occasion de se retrouver pour débattre, échanger et tenter de comprendre les grandes problématiques de notre époque. Ce fut également le moment idéal pour se détendre au détour d’une terrasse ou d’une plage, virevoltant joyeusement entre jeunes qui ont le privilège de partager une vision similaire de la société et des valeurs fortes d’humanisme, en ayant cette même conviction : la politique a un rôle fondamental à jouer. C’est d’ailleurs ce qu’a voulu souligner Didier Lechien, maire de Dinan, dès l’ouverture de cette UE : « la politique n’a jamais eu autant d’importance qu’aujourd’hui ». Aux côtés de Thierry Benoit et de Jean Arthuis, il a pu éclairer notre cheminement personnel. Parlons d’Europe, parlons de Défense, parlons d’Agriculture. Echangeons en tables rondes ou confrontons-nous en « speed debating ». Choisissons la manière, mais agissons ! Et agir, ça débute en sachant trouver les mots justes. Ceux à poser sur une inquiétude, un défi, un avenir, un changement. Si cette Université d’été des Jeunes UDI de l’Ouest a pu servir à quelque chose, c’est à nous ouvrir des portes, celles de la réflexion. Savoir poser les bonnes questions permet parfois d’avancer davantage que de donner des réponses hâtives. En ébranlant nos certitudes, en sachant nous remettre en cause, nous pouvons alors prendre ce recul nécessaire pour se rapprocher de notre objectif de « parler juste », voire « parler vrai » autant que possible.

Cette université d’été a également été particulière en nous poussant à nous interroger sur le sens de notre militantisme. Qu’est-ce qu’être un jeune UDI ? Quelles responsabilités nous incombent ? Comment trouver ce compromis si subtil entre nos idéaux et les affres de la réalité ? Il convient d’être modeste face aux challenges modernes. Modestes mais déterminés, pour que demain soit meilleur qu’aujourd’hui, pour lutter contre toute forte de fatalité, pour faire triompher la méritocratie.

J’ai cité Gandhi dès mes premiers mots prononcés, je le retranscris ici une nouvelle fois : « Sois le changement que tu veux voir dans le monde. » Soyons ce changement. Incarnons-le. Soyons fédéralistes, soyons humanistes, soyons européens. Soyons des Jeunes UDI accomplis.

Corentin Vinet

Pour en savoir plus :

Article de presse de Ouest France
Article de presse du Télégramme
Banque d’images sur l’évènement

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on VKShare on Reddit