Le pacte fondateur

 

Les principes de refondation de la famille politique Les signataires décident la création de l’Union des Démocrates et des Indépendants, occupant la place centrale de l’échiquier politique. Il réunit sur des valeurs et un projet, l’ensemble des personnes physiques et organisations rassemblant les indépendants, les familles centristes, les divers droites et les tenants d’une écologie responsable.

Neufs priorités : 

  • refonder une Europe plus intégrée et fédérée, protectrice de ses concitoyens et mieux armée dans la compétition internationale,
  • emploi : provoquer un choc de compétitivité pour l’industrie et les services par un allégement – transfert massif des charges sociales,
  • définir des négociations entre les partenaires sociaux par entreprise,
  • promouvoir une économie libérée des carcans pour une croissance équitable,
  • proposer un Etat plus économe des deniers publics, une décentralisation maîtrisée et une réelle maîtrise des comptes,
  • soutenir une nouvelle ambition républicaine de cohésion sociale et territoriale,
  • défendre une écologie responsable et porteuse d’emplois durables,
  • promouvoir une révolution éducative et le choix de l’apprentissage et de l’alternance,
  • Soutenir notre Outre-mer, richesse de notre pays et les aider notamment à devenir les territoires pilotes du développement durable.

Nos valeurs sont communes :

  • la République, le respect de l’autre, l’écoute et le dialogue, la place des corps intermédiaires,
  • la tolérance, la justice et l’équité,
  • encourager la responsabilité et le mérite,
  • valoriser les ressources humaines,
  • lutter contre toutes les lignes Maginot y compris à l’intérieur de notre société et entre nos territoires,
  • modération dans l’expression, fermeté dans les convictions et courage dans l’exécution.

Une formation politique de plein exercice, fonctionnant par vote démocratique : une personne physique ou morale = une voix.

Une formation politique totalement indépendante et positionnée au Centre droit, car l’indépendance n’est pas l’isolement.

Les adhérents sont des personnes physiques. Les personnes morales, formations, associations, clubs, amis, peuvent adhérer ès qualité, celles-ci, transférant de ce fait, leurs compétences en matière de projet politique et d’investiture. Un collège leur est réservé au Conseil National. Les adhérents de ces formations, associations et clubs adhèrent par leur libre choix à l’UDI en gardant la faculté d’une double appartenance.

La bonne gouvernance est indissociable d’un parti moderne, garant de son efficacité.

Organisation des débats internes : transparence et votes sont les bases du fonctionnement.

Plus que toute autre formation, nous devons :

  • manifester une unité sans faille,
  • être exigeants sur la proposition d’un projet politique cohérent,
  •  organiser notre capacité à gouverner,
  •  nous doter d’une organisation professionnelle dans tous les domaines,
  • valoriser et nous appuyer sur les élus territoriaux.